19 novembre 2006

Brèves topos

Une nouvelle saison !
Dans le cadre de ma scolarité, on a pour misssion par groupe de trois de faire un plan d'un pâtée de maison dans la ville où se situe le campus de l'école. Notre promotion étant très nombreuses, il y a trois zones d'affectation. Bien entendu, ceux qui vont avoir l'école maternelle sont térrifiés (une horde d'une centaine de mioches déchainés foncent sur votre appareil qui ne doit pas broncher d'un millimètre !). La liste est longue...

On découvre notre zone. Je suis avec Ben.wow et Paul, une belle équipe, sérieuse et motivée avec de réelles compétences *fin d'autosatisfaction*. Bref, donc notre zone. On y voit un collège (tranquilité -5pts, bousculades +10 pts), un commissariat (tranquilité *inconnue*, *bousculades pas encore testée*) et plusieurs commerces. On a aussi un chantier pile à côté. Autant d'élements à prendre en compte.

On cadre la scène. Bon matos : Un théodolite, un prisme, des gilets jaunes, un mètre, un décamètre, un trépied... Hop. En plein centre ville 60 types avec du matériel inconnu au grand public et vétus de gilets fluo.

Premier constat. On indique le chemin à bien des gens. Le premier qui demande, on essaie de l'aider, le second un peu moins, le troisième on l'évite...

On a des camions qui se garent devant nos appareils en urgence et qui bloquent nos visées (heureusement qu'on avait fini d'ailleurs). Quelques collégiens ne sont pas très bien éduqués, car ils ressentent le besoin de me froler voir de me bousculer légérement lorsque je "bulle" (je tiens le prisme à la verticale). Un autre curieux demande à Paul une explication de ce que l'on fait et repart bien embrouillé ("on mesure des distances et des angles pour faire un plan").

Quelques personnes âgées viennent faire les pitres (pas trop longtemps) devant les appareils avec le sourire, ce qui est assez marrant. D'autres nous demandent ce que l'on fait et nous demandent si c'est posssible d'avoir une copie du plan final.

Un des classiques est de répondre qu'on prépare le tracé d'une nouvelle autoroute ou bien d'un centrale d'épuration...(les gens sont horrifiés).

Une situation "marrante". Un pote originaire des Antilles dit à un passant qu'ils prépare l'implantation d'une voe rapide et le type lui répond "qu'est ce qu'il raconte ce type de Bamako ?"...

Notre prof à la bonne idée de nous piquer du matériel. Pourquoi ? Des gens le font parfois et le matos coute très cher... Donc il nous teste dessus. Il a reussit à piquer un prisme à une équipe. Le gars courait après le prof en gueullant "hé reviens blagueur " et le prof lui a repondu que ce n'était pas une blague, avec un petit -2 sur son projet... Nous il nous a piqué le mètre. A ce moment, Paul faisait le schéma, Ben.wow visait et je bullais le prisme. Le prof vient vers Paul et lui demande comment il mesure les diamètres des poteaux. Paul sort son mètre de sa veste "avec ça". Le prof un peu surpris nous rend le mètre nous expliquant qu'il faut le ranger si on ne l'utilise pas...

Lundi dernier on a pris des points au gps. On a fini rapidement. Après on se met en station (on met le théodolite sur un point physique, on s'arrange pour qu'il voit bien placé au dessus...). Un des pieds de l'appareil est sur une plaque d'égout. Le prof vient et marche dessus plusieurs fois... Pour voir si notre appareil a bougé. Heureusement, pas d'un poil, au grand dam du prof...

Lundi on bosse dehors toute la journée !

Posté par kcid à 18:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Brèves topos

Nouveau commentaire